Interview et Mixtape de Several Definitions

A l’occasion de la sortie de son premier album “Reborn After The Road”, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions (en francais) au talentueux phénomène Suisse Several Definitions, le tout agrémenté d’une mixtape low BPM exclusive !

Tout d’abord merci pour la fine sélection que tu nous propose et pour nous accorder le temps de te découvrir un peu plus. Tu signes sur Stil Vor Talent depuis plus de 2 ans et sortir ton premier album dessus témoigne d’une étroite relation. Peux tu nous en dire plus ?

C’est après plusieurs sorties sur Stil Vor Talent qu’Oliver Koletzki m’a proposé l’idée d’un album. J’ai tout de suite été preneur! Pour moi l’album c’est la possibilité de faire quelque chose de différent, quelque chose de vraiment à toi.

Depuis combien de temps produits tu et quelles sont tes influences ?

Cela doit faire entre 5 et 6 ans actuellement. Au début j’étais plus dans les idées Tech House, des beats qui roulaient plus.  Au fil du temps je me suis dirigé vers des morceaux plus « sombres » et plus mélodiques. Je pense que la Trance y est pour quelque chose. J’adorais ça beaucoup plus jeune. Actuellement, j’essaie de tirer mes influences dans tous genre de musique. 

Avec qui voudrais tu travailler sur un Ep et quels sont les artistes que tu suis le plus en ce moment ?

Je suis en train de travailler avec Marc DePulse et Bastian Bux sur deux projets différents. Je n’ai pas d’artistes particuliers ces temps. Je suis très ouvert et je préfère ne pas me focaliser sur certains. Tous méritent de l’attention!

Décris nous ton set up ? Comptes tu passer au live machine un jour ?

Je joue soit en DJ set soit en Live. Le DJ set est basé sur 2 pistes Traktor et Maschine Jam. De ce fait je peux alimenté les morceaux que je joue avec différents béat en plus, comme des Hit Hats, des Claps ou Snare. Ca donne une petite touche perso.
Le live quant à lui construit que de loops de mes morceaux. Du coup j’édit les tracks sur le moment. J’aime beaucoup cette méthode et je dois avouer que je ne suis pas super bon au piano haha. Du coup en live il pourrait y avoir quelques erreurs 🙂
Le live machine n’est pas enviable pour moi. J’ai beaucoup trop d’éléments différents dans mes morceaux, je ne suis pas encore assez doué dans ce milieu.
Tu as déjà signé sur quelques uns des plus beaux labels (Knee Deep In Sound, Suara, Diynamic Music, nos amis  Chapter 24… et bien d’autres).
Quelle sont tes prochains objectifs Souhaites tu monter ton propre label ? un projet parallèle comme un Alias ?
Mon propre label est biensûr l’un de mes prochains objectif! Cependant je pense qu’il faut avoir une certaine quote dans le milieu et pouvoir assurer une bonne promotion. C’est aujourd’hui un peu trop tôt, patience… 🙂

Un alias pourrait aussi être intéressant. Je souhaiterais bien en effet un projet moins clubbing. Un nom où je pourrais vraiment faire ce que j’aime. Du downtempo ou break beat. Un jour peut être! Il y à déjà beaucoup encore à faire avec Several Définitions.

Tu habites en Suisse depuis toujours si je ne me trompe pas, à Lausanne. Décris nous ton ressenti sur ta vie la bas, et l’influence sur tes productions.

La Suisse est un magnifique pays. Son seul défo y est peut être le cout de la vie. Lausanne est devenue une ville où la musique électronique y est respectée et appréciée. J’habite pas loin de la campagne, du coup je suis très souvent dans la nature. Cela permet de réfléchir et de trouver une inspiration saine et simple.

Beaucoup d’artistes s’installent dans les villes ou la musique électronique est plus présente (Berlin, Amsterdam, Paris…..). Est ce quelque chose que tu envisages ?

J’y pense régulièrement. Cependant ma vie est en Suisse. Je me vois mal quitter mes amis, ma famille et les lieux que j’aime pour aller ailleurs. Ma copine est avocate et changer de pays serait assez difficile pour elle également. 

Marc DePulse est aussi un artiste qu’on affectionne chez Sweet et on est très content de vous avoir tout les deux sur la chaîne régulièrement. Vous produisez ensemble souvent,
Comment vous êtes vous rencontrés ? Quelle fibre artistique vous lie et rend vos collaborations toujours incroyable ? 

Nous nous sommes rencontrés via échange de courriels. On s’appréciait mutuellement et Marc m’a proposé de collaborer. J’ai tout de suite accepté. Nous avons les mêmes gouts sur beaucoup de choses et cela renforce nos morceaux On travaille actuellement sur un joli projet 😉

Décris nous ton meilleur moment sur la scène et/ou quelque choe que tu n’oublieras jamais.

Difficile de dire qu’un seul! Je pense que la première fois que j’ai joué au Watergate à Berlin a été marquant. Il y a aussi eu le Montreux Jazz Festival, un endroit juste exceptionnel et tellement professionnel!

De quoi se compose ton studio ? (As-tu une photo ?) 

Dans l’Hardware, le Moog Sub 37, le Korg Minilogue, Le TR-8 de Roland ou encore l’Erebus de Dreadbox.
Quelques VST également, comme la suite Native Instruments, le JP8 ou Minimoog d’Arturia.

Au delà de la culture, beaucoup d’artistes ont plus d’affinités avec l’esprit club de la musique électronique, certains préfèrent les open air et/ou les Grand Warehouse (Festivals).
Quelle est ta préférence ? Dans quel type d’espace ou configuration te sens tu le mieux pour jouer ?

Je dirais les clubs! Il y a souvent une meilleure énergie. Le son est bien présent et le public est souvent plus avec toi. Cependant, certains festivals peuvent aussi être intéressants! Dépend de la configuration scénique et du lieu. J’aime bien avoir les gens proches de moi, cela reproduit plus une fête en amis.

Tu as un animal de compagnie ? Montre nous 🙂

J’ai un chien et un chat. Je pense que je pourrais avoir une ferme haha! J’adore les animaux.

Merci encore pour cet échange, on termine avec tes 10 tracks préférées: 

En restant dans le milieu électronique:
  • Daft Punk – Contact
  • Trentemoller – Always Something Better
  • Maceo Plex – Can’t Leave You
  • Moderat – Running
  • DJ Koze – Nices Wölkchen
  • Télépopmusik – Breathe
  • Hot Since 82 – Planes & Trains
  • Oliver Huntemann & Dubfire – Dios
  • Oliver Koletzki – Tankwa Town
  • Several Definitions – Last Breath